Appelez-nous au 021 623 84 84
Besoin d'aide ?

AUPRÈS DES VENDEURS

La législation pour la vente d’alcool impose des restrictions pas toujours simples à mettre en application pour le personnel du service ou de la vente, en particulier celle de ne pas vendre des boissons alcoolisées à des jeunes n’ayant pas l’âge requis, ou encore celle de ne pas servir des personnes en état d’ébriété. A l’heure actuelle, on constate une grande accessibilité de l’alcool et des signes alarmants concernant l’alcoolisation des jeunes: précocité, biture express (binge drinking), comas éthyliques.

 

Prestations

  • Formation à Gastrovaud
    Thème : «La prévention des risques liés à la consommation d’alcool», dans le cadre des cours liés à l’obtention de la licence d’établissement ou autorisation simple.
  • Animation d’ateliers/ Workshops pour un service responsable de l’alcool
    Interventions au sein d’écoles hôtelières (expériences à Lausanne et Glion).
  • Formation/sensibilisation des serveurs/-euses et des vendeurs/-euses
    Interventions destinées aux personnels des établissements publics et des équipes de vente (grande distribution ou commerce de détail).
  • Formation/sensibilisation des équipes des bars
    Interventions dans le cadre de manifestations (festivals, fêtes de jeunesse, etc.) sur la législation, la protection de la jeunesse, la gestion des situations de vente difficiles.

 

Contact

Rose-Marie Notz 021 623 84 54 rose-marie.notz@fva.ch

Objectifs généraux

  • Viser une meilleure application de la législation sur l’alcool par les acteurs de la vente, en particulier pour diminuer l’accessibilité des boissons alcoolisées aux jeunes n’ayant pas l’âge requis.
  • Renforcer les ressources des acteurs de la vente et du service pour faire face aux situations difficiles: refus de vente en cas d’ébriété et/ou aux mineurs.

 

Résultats de la 3ème campagne d’achats-tests réalisée en 2015

La vente illégale d’alcool aux mineurs reste préoccupante dans le canton de Vaud

Une troisième campagne vaudoise d’achats-tests d’alcool, effectuée en 2015, montre que près de deux jeunes sur trois peuvent acheter de l’alcool sans avoir l’âge requis (65,4%). Ce résultat alarmant prouve que la loi reste peu respectée. On relève toutefois une amélioration significative de 20,1 points depuis la première campagne faite en 2011 qui signalait 85,5% de taux de vente illégale (en 2013, lors de la deuxième campagne, 79,1%). Ces constats encouragent la Fondation vaudoise contre l’alcoolisme (FVA) à poursuivre ses efforts de prévention en collaboration avec les autorités compétentes (Service de la santé publique et Police cantonale du commerce).

 

 

 

 

 

Résultats de la 2ème campagne d’achats-tests réalisée en 2013

Entre mai et juillet 2013, la Fondation vaudoise contre l’alcoolisme (FVA), sur mandat du Service de la santé publique (VD), a coordonné une campagne d’achats-tests d’alcool.  Celle-ci démontre que la loi n’est que très peu respectée avec un taux de vente illégale à des mineurs de 79,1%. En comparaison, la première campagne menée en 2011 affichait un taux de vente illégale de 85,5% ; on constate une amélioration de 6,4 points, c’est encourageant mais encore très insuffisant.

 

 

 

 

 

Campagne d’achats-tests réalisée en 2011

Entre juillet et octobre 2011, la Fondation vaudoise contre l’alcoolisme (FVA), sur mandat du Service de la santé publique (VD), a coordonné une campagne d’achats-tests d’alcool. Celle-ci démontre que la loi n’est que très rarement respectée avec un taux de vente illégale à des mineurs de 85,5%.

 

 

 

 

 

Liens, documents

 


 

Show More...

Besoin d'aide ?

Appelez nous au 021 623 84 84